Bien que le cancer de l’ovaire soit l’un des cancers présentant le taux de mortalité le plus élevé, sa détection précoce peut augmenter l’espérance de vie de 95%. Les signes de ce « tueur silencieux » peuvent apparaître lorsque la maladie est déjà avancée et difficile à traiter. Il est le deuxième cancer gynécologique le plus fréquent chez les femmes. Néanmoins, son taux de mortalité est plus élevé car les médecins le détectent tardivement. D’où, l’importance de connaitre ses signes précurseurs comme recommandé par La Société Canadienne du Cancer.
Continuer La Lecture en Page 2

loading...